Accès direct au contenu

 

Recherche avancée

Laboratoire IREA


Recherche

Colloque IREA -16 mai 2013

La mutation de la gouvernance des Universités en France et en Italie

Ce colloque international a fait le point sur les évolutions de la gouvernance des établissements en France et en Italie.

IREA.jpg
carré violet actualitéBilan
Plus de 70 inscrits (secteur public et privé).
 

carré violet actualitéTemps forts
HeureOuverture par Jean Peeters, Président de l'UBS, Patrick Le Mestre, Doyen de la faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion, François Goulard, Président du conseil général du Morbihan, Marine Le Gall Ely, Directrice de l'IREA et Giovanna Colombini, Professeur de droit public.


HeurePrésentation des différents travaux :
- L' ingenierie institutionnelle comparée des universités en France et en Italie
- Les nouveaux leviers de la gouvernance universitaire


HeureDéjeuner dans la salle de conseil de la mairie de Vannes


 
HeureClôture du colloque à Conleau (prequ'île de)

InformationBloc Notes
- annonce du colloque dans Le Journal des Entrerpises du mois de mai
- actualité en ligne dans le Mensuel du Golfe
- annonce dans le Vannes Mag de mai
- infolocale du Ouest France
- annonce dans le Télégramme

carré violet actualitéRappel du contexte

carré jaune actualité en France
à un moment où, après accès de l’ensemble des établissements aux responsabilités et compétences élargies (RCE), les pouvoirs publics s’apprêtent à réformer le cadre légal rénové par la loi Libertés et Responsabilités des Universités de 2007.
carré jaune actualitéen Italie, c’est principalement la restriction des ressources publiques qui contraint l’Etat et les universités à changer le modèle de gestion et de gouvernance.
Le colloque visera d’abord à apprécier dans une perspective comparative l’ingénierie institutionnelle des universités.

VoirPhotos d'intervenants




carré violet actualitéPropos final
"La gouvernance" appliquée  telle ou telle institution rend compte d'un mouvement "de décentrement" de la prise de décision, avec une multiplication des lieux et des acteurs impliqués dans cette décision. L'idée est de prendre des décisions concernnat des actions publiques qui soient efficaces compte tenu de cette complexité instituitionnelle; d'où la recherhe de nouveaux modes de régulation plus souples fondés sur une coordination empirique pour une "gouvernance universitaire" apaisée.

InformationA suivre
Parution d'un ouvrage recuillant les propos du colloque Heuredébut juillet 2013

Téléchargements :

mise à jour le 12 décembre 2013


haut de la page

Université de Bretagne-Sud tous droits réservés 2005